Nos Vins




Voir la fiche PDF

SANTENAY PREMIER CRU 2018

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2013   2014   2015   2016   2018  

ORIGINE


Tout au sud de la Côte de Beaune, sur la commune de Santenay et sur Remigny dans la continuité du terroir, les vins présentent de sensibles nuances selon le coteau. 

L’Appellation d’Origine Contrôlée a été instituée en 1937 et comporte 12 Climats classés en Premier Cru.

- Sols bruns calcaires, cailloutis rouges, oolithe ferrugineux, calcaires jaunes, marnes, argiles et sables.
- Pentes variées et souvent bien prononcées.
- Exposition Sud et Sud-Est
- Altitudes 190-380 mètres


CÉPAGE


Les Santenay Premier Cru Blanc sont fait exclusivement à partir de Chardonnay.

- 10000 pieds/ha.
- Taille Guyot.
- Vendanges manuelles.
- Rendement : 45 hl/ha.


PARTICULARITÉS ET ATOUTS


De la nymphe des eaux au dieu du vin, Santenay bénéficie d’une double vocation, thermale et viticole.

Santenay possède plusieurs agglomérations et hameaux. Du haut du Mont de Sène, de la Montagne des Trois Croix, la vue s’étend très loin et l’occupation humaine remonte à la préhistoire. Le château est attaché au souvenir des Ducs de Bourgogne. 

Le moulin à vent Sorine fait aussi partie de l’histoire de cette commune.


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Après un tri sévère des raisins à la vigne puis à leur arrivée aux chais, les fruits sont pressés rapidement et expédiés en cuverie où ils vont être logés en cuve inox thermo-régulée pour y subir un débourbage à froid (8°-10°C).

Après 24 heures, un soutirage permet de séparer les jus clairs chargés de lies fines des bourbes grossières. Ces mêmes jus sont directement entonnés en fûts de chêne où va démarrer la fermentation alcoolique sous l’influence des levures sélectionnées de Bourgogne.

La température naturelle de la cave favorise la cinétique fermentaire. L’élevage se poursuit dans les mêmes fûts sur lies fines avec bâtonnages réguliers pour nourrir le vin. 9 mois d’élevage sous-bois avec une proportion de 35% de fûts neufs.


NOTES DE DÉGUSTATION


- Couleur or pâle aux reflets émeraudes.
- Le bouquet est expressif et d’une surprenante élégance, mêmant les arômes de fleurs blanches à des notes minérales délicatement boisées.
- En bouche, un vin tonique et frais avec une belle structure et des arômes délicats: notes fruitées (agrumes– fleurs blanches) et très minérales. Un vin racé, raffiné, bien équilibré et riche avec une très longue persistance.


ACCORDS METS ET VINS


Il est parfait pour accompagner le saumon, grillé ou fumé, et délicieux en apéritif !


SERVICE


Servir à une température de 14° C.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin peut être ouvert dès maintenant ou conservé en cave pendant 3 ans.


Millésime : 2018


Le démarrage a été un peu lent, mais le maintien de températures quasi-estivales jusqu’au 24 avril a permis une pousse très rapide, qui a comblé le retard observé au stade «mi-débourrement». 2018 se plaçait alors au même niveau que 2015, millésime où tout était allé très vite (floraison mi-juin, vendanges fin août).

Le léger refroidissement, survenu dans les derniers jours d’avril et le retour à des températures de saison sur les deux premières semaines de mai ont légèrement ralenti l’évolution de la végétation, pour revenir à un rythme plus traditionnel.

Première satisfaction pour les vignerons de Bourgogne : le gel nous a épargnés cette année et les fleurs en formation semblaient généreuses après les » Saints de glace », c’est-à-dire à la mi-Mai.

Pour la deuxième année consécutive, la Bourgogne a le sourire à l'issue des vendanges, les volumes sont là ! 2018 est un millésime de qualité et tout particulièrement sur les blancs.

En effet, les vins blancs fraichement vinifiés montrent une très belle structure, ils sont ronds et puissants, d’un joli équilibre, apparaissant déjà très racés et très aromatiques. Le niveau d’acidité semble correct malgré la chaleur des mois d’été.

En rouge, les rendements qu'on attendait relativement importants le sont un peu moins aux décuvages car il y avait moins de matière liquide que de matière solide dans les raisins. Mais la qualité est là, les vins sont concentrés et très colorés. Le manque d’acidité en fera des vins de garde modérée. La météo très clémente et une qualité sanitaire parfaite ainsi qu'une récolte qui a débuté tôt (été très chaud), tout cela a contribué à faire un millésime d’exception.

On est dans la lignée des millésimes précédents, indéniablement, le réchauffement climatique nous est bénéfique à nous, bourguignons !