Nos Vins




Voir la fiche PDF

SAVIGNY-LÈS-BEAUNE PREMIER CRU
LES HAUTS JARRONS 2017

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2017  

ORIGINE


Le Village de Savigny se situe dans la combe de Fontaine Froide, à quelques kilomètres au Nord de Beaune.

Savigny-lès-Beaune est une commune viticole située en Côte de Beaune. Le vignoble de Savigny-les-Beaune est limitrophe de celui de Beaune au Nord et aux confins des villages de Pernand Vergelesses et d’Aloxe Corton.

Cette appellation possède 130 ha de Premier Cru dont font parti les Hauts Jarrons.


CÉPAGE


Le Pinot Noir est le cépage unique des rouges de Savigny-lès-Beaune.

  • 10 000 pieds/ha.
  • Taille : Cordon de Royat.
  • Vendange manuelle.
  • Rendement 40 hl/ha.


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Récoltés à la main, les grapes de Pinot Noir sont triées, manuellement également, sur table de tri à leur arrivée en cuverie avant d'être égrapées à 50% de la vendange.

La vinification se déroule en cuve bois ouverte, avec une longue période de macération (environ 3 semaines) pour extraire le meilleur des raisins. Deux pigeages sont réalisés par jour durant la fermentation, à une température contrôlée à 30°C. environ, ainsi que des remontages tous les 4 jours.

Le vin est ensuite placé en fûts de chêne français (dont 30% de fûts neufs) pour un élevage de 16 mois environ.

Filtration légère avant la mise en bouteille.


NOTES DE DÉGUSTATION


- Beau Rouge cerise profond aux reflets grenat.
- Bouquet sur les petits fruits noirs et rouges comme le cassis, la cerise et la framboise, avec des notes florales (violette).
- En bouche, le corps est discrètement tannique, étoffé. Il préserve son fruit. Rondeur et volume, l’équilibre et la puissance en de justes proportions évoquent souvent les griottes avec une belle élégance.


ACCORDS METS ET VINS


Son volume et sa puissance tout en rondeur accompagneront de plaisantes et goûteuses pièces de boeuf, voire un foie gras poêlé. Sur une volaille rôtie bien croustillante, sa personnalité charnue pourra jouer avec les fibres un peu sèches d’une volaille, ainsi qu’avec celles, plus aromatiques, d’une volaille laquée ou caramélisée. Pour les fromages, il préfère ceux à saveur douce du type chaource, brie de Meaux, tomme, reblochon, cantal, mont d’or, époisses.


SERVICE


Servir idéalement à une température de 16-18°C.


POTENTIEL DE GARDE


Il se conservera et appréciera même quelques années en caves, de 5 à 8 ans.


Millésime : 2017


En 2017, la Bourgogne tire son épingle du jeu, tant au niveau de la qualité que de la quantité.

Après plusieurs années de récoltes impactées par les aléas climatiques, elle retrouve, avec 2017, des volumes de récolte satisfaisants. Mais pas seulement ! Les vins donnent d’ores et déjà envie de découvrir ce millésime élégant.

La vigne ayant reconstitué ses réserves pendant l’hiver, elle profite pleinement du printemps très estival, prenant dès le débourrement (début avril) une avance qu’elle conservera jusqu’aux vendanges. Tout s’enchaîne facilement.

Dès la mi-juin, les parcelles sont en fleurs, puis très rapidement en fruits. La précocité du millésime se confirme. L’été connaît quelques épisodes caniculaires, qui alternent avec une météo plus mitigée. Toutefois, la maturation se poursuit sur un bon rythme.

Fin août, les premiers raisins sont récoltés, avec 2 semaines d’avance par rapport à la moyenne. Les vendanges se poursuivent jusqu’à la mi-septembre, au fil de la maturation de chaque parcelle.

La qualité sanitaire des raisins est exceptionnelle, rendant l’utilisation des tables de tri anecdotique. L’enthousiasme est général au regard de cette belle matière première, à la maturité parfaitement aboutie, et aux volumes récoltés.

Seul bémol, certains secteurs touchés par le gel de printemps (notamment Chablis au nord) n’atteignent pas les rendements espérés. Les vinifications se déroulent sans encombre. La sérénité prédomine, avec ce millésime pour lequel la Bourgogne renoue avec ses grands classiques qualitatifs et quantitatifs.
Le Pinot