Nos Vins




Voir la fiche PDF

FIXIN 2020

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2020   2021  

ORIGINE


Avec le vignoble de Marsannay, Fixin est le village viticole le plus au Nord de la Côte de Nuits. C’est une production de vins rouges essentiellement dont les Premiers Cru sont réputés. On trouve également un peu de Fixin blanc.

- Sols bruns calciques et bruns calcaires avec sur certaines parcelle des marnes recouvertes d’éboulis et de limon en provenance du plateau.
- Orientation Sud-Est et Est.
- Pente douce.
- Altitude entre 350 et 380 m


CÉPAGE


Le Pinot Noir est le cépage des Fixin rouges :

- 10000 pieds/ha.
- Taille Cordon de Royat.
- Vendanges manuelles.
- Rendement 40 hl/ha


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


La vendange, récoltée à la main, est triée sur table à son arrivée aux chais avant un égrappage complet puis une macération froide (température maintenue entre 8 et 10°C), durant 4 à 6 jours. S’en suivent 12 jours de fermentation en cuve inox, avec deux remontages et deux pigeages par jour. Le vin est ensuite placé en fûts de chêne pour l’élevage sur lies pendant 12 mois. 30% des fûts sont neufs, issus de chêne. 


NOTES DE DÉGUSTATION


- La robe est d’un rouge profond.
- Le nez est délicat, avec des notes de mure et de cerise et de violette. On distingue également des arômes musqués et épicés.
- En bouche, l’attaque est plutôt vive et franche, puis le vin offre au palais une belle vivacité et des tanins encore présents mais très racés.


ACCORDS METS ET VINS


Ce vin accompagnera une assiette de charcuterie, des pâtes, du jambon blanc ou fumé, un couscous, de la viande de boeuf en sauce, de la viande grillée, un coquelet rôti, du camembert ou du brie.


SERVICE


Servir idéalement à une température de 16-17 °C.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin peut être conservé aisément de 3 à 5 ans dans de bonnes conditions.


Millésime : 2020


Les mesures sanitaires ont signé les vendanges 2020 mais ne les ont pas empêchées ! Malgré la chaleur et la sécheresse qui ont historiquement marqué l’année, la qualité était au rendez-vous avec toutefois des rendements en baisse, en particulier sur les rouges aux volumes hétérogènes, mais aux beaux équilibres. Globalement l’acidité était présente, gage de vins de garde…

En Bourgogne, l’année 2020 a été marquée par la douceur et par la sécheresse. Dès la sortie d’un hiver sans gel, un temps ensoleillé et sec a dominé le printemps, favorisant un débourrement très précoce. Quelques rares épisodes pluvieux en juin et juillet n’ont pas suffi à éviter le manque d’eau. Avec des températures estivales très élevées et une lumière intense, les vignes ont petit à petit souffert de stress hydrique entrainant un blocage de maturité avant les vendanges.

Le cycle végétatif a été cette fois encore raccourci avec près de trois semaines d’avance sur 2019. Heureusement la récolte a été sauvée par les nuits relativement fraîches. La vendange était magnifique mais avec de très petits volumes en jus sur les rouges (baisses de 30 à 50%), et des degrés raisonnables en dépit de la chaleur. Les blancs ont été au contraire très généreux et ont parfaitement résisté à ces conditions extrêmes.