Nos Vins




Voir la fiche PDF

CHOREY-LÈS-BEAUNE 2021

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2021  

ORIGINE


Proche de Beaune, d’Aloxe-Corton et de Savigny-lès-Beaune, Chorey-lès-Beaune s’étend au pied de la Côte de Beaune, en Côte d’Or, sur 134 hectares.

Les vignes produisent principalement le vin rouge. L’appellation communale Chorey-lès-Beaune présente la particularité d’être plantée aux deux tiers dans la plaine.

- Sol d’alluvions marno-calcaires sur fonds pierreux, à nuances parfois ferrugineuses, descendues de la Côte au fil des millénaires.
- Pente moyenne à forte.
- Exposition Sud-Ouest à Sud.
- Altitude entre 250 mètres.


CÉPAGE


Le Pinot Noir est le cépage des Chorey-les-beaune :

- 10 000 pieds/ha.
- Taille guyot ou cordon de Royat.
- Vendange manuelle.
- Rendement 45 hl/ha.


PARTICULARITÉS ET ATOUTS


Avec son vignoble qui prend ses aises dans la plaine, Chorey- lès-Beaune constitue une exception dans le paysage bourguignon des appellations communales. Produisant des vins rouges, ainsi qu’une minuscule quantité de blancs, l’AOC ne bénéficie d’aucun premier cru : une conséquence de la "colonisation" de la plaine.

A proximité de l’immense bassin Bressan, la vigne est cultivée en plaine, sur des sols profonds mais argilo-calcaires et assis sur des marnes ou des graviers d’origine alluviale, caractéristiques essentielles des terres à vigne : ils se "ressuient" (se drainent) naturellement.

Ce vignoble aime les années sèches et même très sèches. Quand la terre craque sous la chaleur de l’été bourguignon, la commune produit ses meilleurs vins.


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Les raisins sont vendangés à la main et triés manuellement à l’arrivée aux chais. Tous les raisins sont égrappés avant une macération à froid pendant 3 jours à 8°C.

Puis viennent dix jours de fermentation en cuve acier avec un pigeage et remontage 2 fois par jour pendant la fermentation à une température de 30°C.

Vieillissement en fûts de chêne avec une proportion de 25% de fûts neufs pendant 15 mois.


NOTES DE DÉGUSTATION


- Très jolie robe rouge couleur rubis, limpide et brillante.
- Le bouquet est délicat. Quelques notes de bois soutiennent une explosion de fruits noirs, tout en élégance.
- En bouche, le vin est assez bien structuré, les tanins sont fermes, les saveurs sont à la fois fruitées et délicatement boisées ; Le vin est harmonieux, bien équilibré.


ACCORDS METS ET VINS


Ce vin accompagnera idéalement tous les plats de volailles, rôtis ou en sauce, une pièce de bœuf grillée ou rôtie, des charcuteries fines, des tourtes chaudes. Il sera également parfait sur un fromage type camembert ou Brie.


SERVICE


Servir à une température de 15 à 16 °C.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin est prêt à boire et peut être conservé en cave encore 3 à 5 ans dans de bonnes conditions de conservation.


Millésime : 2021


Dieu que ce millésime aura été éprouvant pour le vigneron et pour le vinificateur !

Tout a commencé par des températures très chaudes fin Février qui ont entrainé un redémarrage précoce de la vigne. Le gel historique d’Avril n’a pas épargné les jeunes poussent trop tôt sorties, entamant très significativement la future récolte.

Jusqu’aux vendanges, les changements météorologiques ont imposé le tempo. La pluie s’est invitée de Mai à mi- Août, imposant aux viticulteurs d’être sans cesse sur le qui-vive. Seuls moments de répit, la floraison qui s’est déroulée dans de bonnes conditions pour la formation des futurs fruits et la véraison qui a profité du retour du soleil à partir de la mi-août. Les caprices du temps ont contribué au développement de foyer de maladies circonscrits grâce aux efforts indéfectibles de nos viticulteurs.

Malgré cela, Il a fallu sacrifier beaucoup pour que la qualité soit au rendez-vous, un tri sévère des fruits à la vigne et à l’arrivée aux chais s’est imposé.

Ce millésime a demandé une vraie technicité. Les vinifications ont exigé beaucoup d’attention et de précision. Nous avons apporté un soin tout particulier à l’extraction de la matière colorante, à l’équilibre de la structure et à l’expression aromatique de nos vins rouges et à la fraicheur, l’équilibre acide et au potentiel aromatique de nos vins blancs.

Dès les premières dégustations, ce millésime affichait un joli potentiel aromatique, l’équilibre acide était contenu. Nous retrouvons des vins moins solaires, dans la modération, plus légers en alcool et en structure tannique, des vins qui affirmeront leur singularité en offrant une palette diversifiée de saveurs et de textures à l’image du millésime.