Nos Vins




Voir la fiche PDF

VIRÉ-CLESSÉ 2020

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2020   2021  

CÉPAGE


Le Chardonnay est le cépage des Viré-Clessé.

  • Au moins 8000 pieds/ha
  • Taille à queue du Mâconnais
  • Vendange manuelle
  • Rendement 50 hl/ha


NOTES DE DÉGUSTATION


La robe est caractérisée par un bel or jaune teinté de légers reflets verts. Le nez révèle des arômes de fruits à chair blanche, accompagnés d’une note d’amande fraîche. La bouche est rafraîchissante, sur des notes d’abricot sec, généreuse avec de plaisants arômes de pâte de fruit. La finale est minérale, très représentative du terroir.


ACCORDS METS ET VINS


À déguster en apéritif tout simplement.
Il pourra être également servi sur des terrines, des plats en sauce, comme par exemple un veau marengo, un poisson à la nage ou à la vapeur. Côté fromages, privilégier l’accord avec un morceau de Comté ou un fromage de chèvre.


SERVICE


Servir à une température d’environ 11-13°C.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin peut être dégusté maintenant ou bien être conservé en cave durant les trois à cinq prochaines années.


ORIGINE


Appellation communale créée en 1999 produisant exclusivement des blancs sur près de 391 hectares.
Viré-Clessé est la première appellation Village issue de terroirs remarquables dans l’AOC Mâcon-Villages.
Viré et Clessé sont deux communes de la Bourgogne du Sud, situées entre Tournus et Mâcon.

  • Sols argilo-calcaires,
  • Pentes ardues,
  • Exposition Est, Sud-Est,
  • Altitude 200 m à 400 m.


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Les raisins sont pressurés doucement afin d'extraire un jus le plus qualitatif possible. Le moût ainsi obtenu est placé en cuve thermo régulée pour décantation (12h à 24h). Cette opération de débourbage est cruciale dans notre recherche de pureté aromatique. Un soutirage est réalisé après ce laps de temps. Le moût est relogé en cuve inox thermo régulée (entre 16° et 18°C) où la fermentation alcoolique a lieu. L’élevage se déroule pour partie en cuve inox sur lies (80%)  et pour partie en fûts de chêne (20%) pendant 8 à 10 mois.


Millésime : 2020


Les mesures sanitaires ont signé les vendanges 2020 mais ne les ont pas empêchées !
Malgré la chaleur et la sécheresse qui ont historiquement marqué l’année, la qualité était au rendez-vous avec toutefois des rendements en baisse, en particulier sur les rouges aux volumes hétérogènes, mais aux beaux équilibres. Globalement l’acidité était présente, gage de vins de garde…

En Bourgogne, l’année 2020 a été marquée par la douceur et par la sécheresse. Dès la sortie d’un hiver sans gel, un temps ensoleillé et sec a dominé le printemps, favorisant un débourrement très précoce. Quelques rares épisodes pluvieux en juin et juillet n’ont pas suffi à éviter le manque d’eau. Avec des températures estivales très élevées et une lumière intense, les vignes ont petit à petit souffert de stress hydrique entrainant un blocage de maturité avant les vendanges.
Le cycle végétatif a été cette fois encore raccourci avec près de trois semaines d’avance sur 2019. Heureusement la récolte a été sauvée par les nuits relativement fraîches.

La vendange était magnifique mais avec de très petits volumes en jus sur les rouges (baisses de 30 à 50%), et des degrés raisonnables en dépit de la chaleur.
Les blancs ont été au contraire très généreux et ont parfaitement résisté à ces conditions extrêmes.