Nos Vins




Voir la fiche PDF

NUITS-SAINT-GEORGES
PREMIER CRU 2021

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2020   2021  

ORIGINE


Au centre des communes viticoles de la Côte de Nuits en Bourgogne, entre Beaune et Dijon, Nuits-Saint-Georges comprend deux parties :
- le nord vers Vosne Romanée à la combe de la Serrée est une zone de coteaux,
- le sud, jusqu’à la commune de Premeaux est une zone de plateaux.

Ce vignoble comprend 41 Premiers Crus, il s’étend sur environ 306 hectares et produit principalement des vins rouges, seulement 9,78 hectares sont plantés avec du chardonnay.

- Sol de limons marno-calcaires avec la roche qui affleure vers le sommet.
- Orientation Est.
- Pente douce dans le bas de coteau et plus abrupte en montant sur la côte
- Altitude entre 280 et 330 m


CÉPAGE


Le Pinot Noir est le cépage des Nuits-Saint-Georges et Premiers Crus de Nuits.
- 10000 pieds/ha.
- Taille Cordon de Royat et Guyot.
- Vendanges manuelles.
- Rendement 45 hl/ha


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Les raisins sont sévèrement triés lors de la vendange et sont à nouveau triés sur la table de tri à leur arrivée aux chais. Ils sont alors égrappés puis entonnés dans la cuve de fermentation.

Une macération pré fermentaire à froid va être entretenue pendant 5 à 6 jours. La température y est contrôlée (entre 8 et 10°C). La fermentation alcoolique démarre puis devient exponentielle atteignant des températures voisines de 33°C.


Le vin est entonné en fut de chêne pour la maturation et un élévage de 14 mois environ. L’apport de 50 % de fûts neufs (origine des bois et choix des tonneliers) apportera au vin une complexité naturelle. Après 14 mois, les fûts sont assemblés et le vin est mis en bouteille.


NOTES DE DÉGUSTATION


Belle robe rubis intense aux reflets pourpres.
Un premier nez ferme, structuré, qui avec le temps révèle un fin boisé, des notes d’épices, de pain toasté, et de fruits rouges.
En bouche, une belle concentration, de la mâche et de la tonicité. Un vin racé, puissant tout en restant raffiné. Une belle finale aux saveurs fruitées et épicées.

 


ACCORDS METS ET VINS


Corsé et puissant, il donne à la Côte de Nuits ses lettres de noblesse et son caractère trempé. Rien de plus normal qu’il se mette à table avec les viandes à la fois goûteuses et viriles, agneau rôti, côte de bœuf, magret de canard en capturant leurs fibres dans un filet solide. De même pour le gibier à poils, flatté par les arômes sauvages et animaux apparaissant avec l’âge de la bouteille. Les gourmets le servent également avec certains poissons comme une carpe en matelote au vin rouge. Enfin, les fromages à pâte molle et à croûte lavée du type Époisses, Langres ou Soumaintrain.


SERVICE


Servir à une température de 16 à 17°C. environ.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin est prêt à être dégusté dès maintenant mais pourra être conservé en cave de 5 à 10 ans en tant que vin de garde.


Millésime : 2021


Dieu que ce millésime aura été éprouvant pour le vigneron et pour le vinificateur !

Tout a commencé par des températures très chaudes fin Février qui ont entrainé un redémarrage précoce de la vigne. Le gel historique d’Avril n’a pas épargné les jeunes poussent trop tôt sorties, entamant très significativement la future récolte.

Jusqu’aux vendanges, les changements météorologiques ont imposé le tempo. La pluie s’est invitée de Mai à mi- Août, imposant aux viticulteurs d’être sans cesse sur le qui-vive. Seuls moments de répit, la floraison qui s’est déroulée dans de bonnes conditions pour la formation des futurs fruits et la véraison qui a profité du retour du soleil à partir de la mi-août. Les caprices du temps ont contribué au développement de foyer de maladies circonscrits grâce aux efforts indéfectibles de nos viticulteurs.

Malgré cela, Il a fallu sacrifier beaucoup pour que la qualité soit au rendez-vous, un tri sévère des fruits à la vigne et à l’arrivée aux chais s’est imposé. Ce millésime a demandé une vraie technicité. Les vinifications ont exigé beaucoup d’attention et de précision. Nous avons apporté un soin tout particulier à l’extraction de la matière colorante, à l’équilibre de la structure et à l’expression aromatique de nos vins rouges et à la fraicheur, l’équilibre acide et au potentiel aromatique de nos vins blancs.

Dès les premières dégustations, ce millésime affichait un joli potentiel aromatique, l’équilibre acide était contenu. Nous retrouvons des vins moins solaires, dans la modération, plus légers en alcool et en structure tannique, des vins qui affirmeront leur singularité en offrant une palette diversifiée de saveurs et de textures à l’image du millésime.