Nos Vins




Voir la fiche PDF

BOURGOGNE PINOT NOIR
VIEILLI EN FÛT DE CHÊNE 2021

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2021  

ORIGINE


L’aire de l’Appellation Bourgogne s’étend sur 384 communes des départements de l’Yonne de la Côte d’Or, de la Saône et Loire et du Rhône.

En partant, au Nord, de la région de Chablis et de l’Auxerrois, jusqu’au Sud, à la région du Mâconnais, en passant par la Côte d’Or et la Côte Chalonnaise les Bourgogne sont issus d’une grande diversité de terroirs. Au Nord, on y trouve des vins assez vifs et parfumés, alors qu’au Sud, les vins sont plus structurés.

Nos Bourgognes rouges proviennent d’un assemblage de raisins de la Côte Chalonnaise et de la Côte de Beaune qui apportent du fruit et de la rondeur, avec des auxerrois pour la fraicheur. 

Les Terroirs d’origine sont variés avec les coteaux calcaires parfois crayeux ou kimméridgiens du Nord, les calcaires marneux de la Côte d’Or et les argiles et les marnes avec, parfois, des touches granitiques en Saône et Loire.


CÉPAGE


Le Pinot Noir est le cépage des Bourgognes rouges.

Le Bourgogne rouge  est  un vin agréable et bien équilibré qui représente noblement le cépage Pinot Noir, avec son cortège d’arômes de fruits rouges et sa structure souple, relevée toutefois d’une présence modérée de tanins.

- Densité de 10 000 pieds/ha.
- Taille guyot.
- Vendange manuelle ou mécanique.
- Rendement 60 hl/ha en année standard.


PARTICULARITÉS ET ATOUTS


Le Pinot Noir est un cépage délicat. Nous veillons à ce que la production soit contrôlée pour que la maturité pleine et entière soit atteinte.

La dégustation du Bourgogne Pinot Noir est une première étape pour faire la connaissance des Grands Vins de Bourgogne.


VINIFICATION ET ÉLEVAGE


Les raisins sont récoltés à la main, la vendange est triée à la vigne et aux chais. Les fruits sont éraflés  et foulés puis entonnés en cuves thermo-régulées. Commence alors une macération pré-fermentaire à froid pendant 4 à 5 jours à une température de 8°-10°C.

La fermentation alcoolique s’enclenche par l’introduction de levures sélectionnées de Bourgogne. Un pigeage et un remontage deux fois par jours au cours de la fermentation alcoolique sont réalisés pour assurer une extraction optimale de la couleur et des tanins.

Après décuvage, le jeune vin est logé en cuves inox sur lies pour 50% de l’assemblage et pour les 50% restants en fûts de chêne (30 / 35% de fûts neufs) pour une maturation pendant 6 mois minimum.

 


NOTES DE DÉGUSTATION


Couleur rouge rubis, limpide et brillante.

Le bouquet est délicat, un panier de petits fruits frais (framboise, fraise, cassis, cerise...), Délicatement boisé (une touche de poivre).

Beau volume en bouche. Un vin bien équilibré, aux tanins soyeux, très fruité, délicatement boisé, élégant, agréable avec une belle persistance.


ACCORDS METS ET VINS


À apprécier tout simplement en apéritif avec une assiette de charcuteries, des Bonito Tataki, des pâtes italiennes, un friand, un pâté en croûte, un coq au vin, un bœuf bourguignon, un bœuf aux carottes ou un  camembert.


SERVICE


Servir idéalement à une température de 15 °C. environ.


POTENTIEL DE GARDE


Ce vin est prêt à boire et peut encore se garder durant les trois prochaines années.


Millésime : 2021


Dieu que ce millésime aura été éprouvant pour le vigneron et pour le vinificateur. Tout a commencé par des températures très chaudes fin Février qui ont entrainé un redémarrage précoce de la vigne. Le gel historique d’Avril n’a pas épargné les jeunes poussent trop tôt sorties, entamant très significativement la future récolte.

Jusqu’aux vendanges, les changements météorologiques ont imposé le tempo. La pluie s’est invitée de Mai à mi- Août, imposant aux viticulteurs d’être sans cesse sur le qui-vive. Seuls moments de répit, la floraison qui s’est déroulée dans de bonnes conditions pour la formation des futurs fruits et la véraison qui a profité du retour du soleil à partir de la mi-août. Les caprices du temps ont contribué au développement de foyer de maladies circonscrits grâce aux efforts indéfectibles de nos viticulteurs.

Malgré cela, Il a fallu sacrifier beaucoup pour que la qualité soit au rendez-vous, un tri sévère des fruits à la vigne et à l’arrivée aux chais s’est imposé.

Ce millésime a demandé une vraie technicité. Les vinifications ont exigé beaucoup d’attention et de précision. Nous avons apporté un soin tout particulier à l’extraction de la matière colorante, à l’équilibre de la structure et à l’expression aromatique de nos vins rouges et à la fraicheur, l’équilibre acide et au potentiel aromatique de nos vins blancs.

Dès les premières dégustations, ce millésime affichait un joli potentiel aromatique, l’équilibre acide était contenu. Nous retrouvons des vins moins solaires, dans la modération, plus légers en alcool et en structure tannique, des vins qui affirmeront leur singularité en offrant une palette diversifiée de saveurs et de textures à l’image du millésime.